1BQC avec son pole administratif en collaboration avec une de nos agents vient de mettre un terme à une tromperie sur personne âgée vulnérable!

LES FAITS:

Le 4 mars 2022 Mme Denise S (Diabétique, sous oxygène et en surcharge), bénéficiaire de nos services à domicile, de 74 ans, contacte par téléphone une grande enseigne nationale de « fenêtre volet et porte » à Valence. Elle souhaite l’intervention d’un technicien pour installer sur ses 3 fenêtres neuves (posées par cette même enseigne il y a quelques années) pour un renfort de fermeture.

-le 11 mars Denise S reçois l’appel d’une commerciale d’une agence dans l’Isère, qui lui informe de son passage dans la journée pour sa demande de faite auprès de l’agence de Valence.

-Avant le déjeuner ce 11 mars, la commerciale, Mme O se présente au domicile de Denise S, non pas pour installer un renfort de fermeture sur les fenêtres neuves de Denise, ni même lui proposer un devis pour sa demande. Que nenni ! La jolie commerciale, va tout changer.

-Plus grave encore, cette commerciale peu scrupuleuse trompe notre bénéficiaire en lui demandant de signer sur sa tablette une commande de remplacement de l’intégralité de ses fenêtres neuves.

-Lors de ce RDV et sans état d’âme cette commerciale lui contracte un crédit avec une grande enseigne bancaire soit:

-13,5 années / 162 mois à 102.54€ de mensualité

-Un total de 16611,48€ hors frais.

-Mme O. lui demande son RIB et un acompte de 100€ (Que Denise ne donnera pas)

AUCUN DOCUMENT (copie de contrat, document de rétractation) n’est remis à notre bénéficiaire. Mme O. lui remet simplement sa carte de visite et un document de la grosse enseigne nationale manuscrit avec:

-Les étapes de fabrication, dépose et installation.

-Un décompte du crédit.

-Quelle aubaine Mme la
commerciale : lui indique qu’il y aura 0€ de frais de gestion et une TVA à seulement 5.5%.

-La grosse enseigne nationale bancaire semble valider le crédit le même jour en fin d’après midi par le biais de son attachée commerciale sédentaire service « financement aux particulier » (au siège).

La gravité:

-On peut caractériser cette démarche d’abus de faiblesse sur personne vulnérable âgée et malade.

-Notre bénéficiaire a de grosse difficulté de lecture, elle en a d’ailleurs informé la commerciale à son arrivée.

Aucun document signé n’est remis par la commerciale, pas de connaissance des conditions générale de vente, pas de document de rétractation et surtout pas de connaissance de la nature du crédit et son taux.

Denise paniquée alerte sa fille dans la soirée. Sa fille demande à la commerciale de se présenter Lundi 14 mars au domicile de sa maman à 11h30 pour lui remettre les documents qu’elle a contracté sur sa tablette et le cas échéant annuler la commande. La commerciale n’est pas venue…

La banque accepte un crédit sans vérification pour un personne de 74 ans, qui, à la fin de son crédit aurait 87 ans.

Notre Action:

-Mme Denise et sa fille nous demande d’intervenir ce lundi 14/03 dans l’après midi.

Nous tentons de contacter la commerciale sans retour de sa part.

-Mail envoyé à la commerciale et suivi de lettres recommandées à l’agence et au siège pour annuler la commande.

Mercredi 16/03, Mme la commerciale dépose furtivement l’ensemble des contrats chez Denise, tout est annulé!

-La banque tout comme la grosse enseigne de fenêtre ne nous à jamais répondu.

-Signalement à la répression des Fraudes.

C’est aussi cela, l’esprit Bienveillant et solidaire de 2BQC.

Notre Service Juridique est la pour vous accompagner dans vos démarches

Il est important d’être accompagné lors de pareil évènements! Comme Mme Denise, n’hésitez pas à faire appel à nos services si vous vous retrouvez dans des pareil situations .

J'ai Besoin D'assistance:

Laisser un commentaire